17/08/2004

ELLE me moi

ELLE me moi quand ses mains de luxure me revêtissent
ELLE me moi quand de ses lèvres je subis son supplice
ELLE me moi quand je savoure ses délices
ELLE me moi quand dans son étau je me glisse
mais lorsqu'ELLE plissent ses yeux
C'est encore là qu'ELLE me moi le mieux
 
- IL -


01:04 Écrit par ... | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

Commentaires

... Rien de plus beau que de parvenir à se conjuguer sans vulgarité...
Le mot "respect" transpire de chaque peau pour laisser perler de suberbes instantantanés à préserver...
Peu parviennent à dévoiler leur pudeur sans chavirer dans le grossier ni la lourdeur.
Elle et lui forment un Vous(pas un "Eux") mais persistent en chaque post un singulier, une originalité.
Bref, conjugez, ruisselez,continuez, de par vos phrases à (en)chanter vos étreintes,et livrer cette danse dans laquelle nul ne devient ni se sens voyeur, certains peut-être envieux... d'autres nostalgiques, ou simplement pris de regrets si ce n'est impatient d'un retour d'une peau à honorer

Écrit par : amphitrite | 17/08/2004

Joli... Comme toujours...

Écrit par : Neige | 19/08/2004

. Toujours aussi beau se blog.
Bon week end
a bientot

Écrit par : Jubei | 20/08/2004

... très joli ...

[...]

Écrit par : linconnus | 22/08/2004

*** J'aimerai bien que mon promis me murmure "des trucs comme ça"dans le creux de l'oreille.

Écrit par : *Zoé* | 25/08/2004

Les commentaires sont fermés.