28/07/2004

Petite mort ...

De notre souffrance, de nos mains qui s'unissent,
de notre mouvance, de nos soupirs supplices,
de cet écho, de nos cris, les murs s'écrouleront,
et c'est l'un dans l'autre que nous nous endormirons.
 
- IL -

01:05 Écrit par ... | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Tout doux... Tout tendre et pleinde sensorialité exacerbée... Beaux mots, belles phrases...

Écrit par : Neige | 28/07/2004

*** Ce journal érotique à quatre mains me pleit beaucoup.

Écrit par : Le rêveur. | 28/07/2004

Vraiment... De très beaux mots pour décrire ces instants magiques...

Écrit par : Aurélia | 28/07/2004

Les commentaires sont fermés.